Notre croisière en Méditerranée sur le Norwegian Spirit 11 jours

Notre croisière en Méditerranée sur le Norwegian Spirit 11 jours

Notre croisière en Méditerranée débute à Rome sur le Norwegian (NCL) Spirit. L’itinéraire que nous ferons va comme suit:

  • Rome
  • Dubrovnik
  • Venise (2 jours)
  • Split
  • Koper
  • Corfu
  • Katakolon
  • Valetta
  • et retour à Rome

Nous serons 11 nuits sur le NCL Spirit, un petit navire de croisière car Venise n’accepte plus les gros navires de croisières pour cause de pollution visuelle et d’un trop grand nombre de touristes en même temps.

Le 30 juillet 2017, nous arrivons sur le navire de croisière

Pour s’y rendre, nous avons pris un vol direct vers Rome avec Air Transat sur les nouveaux Airbus, un beau vol de nuit. De l’aéroport de Fiuminco, il faut 1 h 20 en véhicule pour se rendre au port de Civitavecchia où 4 gros navires de croisières attendent les passagers. Ce système est voulu ainsi pour permettre aux italiens de gagner leurs vies avec les transferts. Le tout est conçu en triangle, l’aéroport, la Rome antique et le port de croisières. Nous avons choisi un transfert privé au coût de 115 Euros pour les deux passagers. Nous avions aussi la possibilité de prendre l’autobus des compagnies de croisières.

Le 31 juillet 2017, en merCroisières Amarc - Norwegian Spirit

Nous profitons de cette journée pour découvrir le sympathique et accueillant navire de croisière le : Spirit. Nous longeons la côte italienne en traversant le chenal qui la sépare de la Sicile et nous nous rendons vers la côte adriatique. Nous avons sélectionné une cabine avec balcon au 11e pont pour ne rien manquer et pouvoir s’asseoir sur notre mini-terrasse. C’est de cet endroit que nous vous écrivons ce texte en compagnie des poissons qui sautent en dehors de l’eau pour dire bonjour au navire de croisière. La cabine n’est pas très grande mais c’est la norme sur les navires de croisières sauf si on prend une Suite ou une Mini Suite. Un balcon, si on peut se le permettre financièrement, est un très gros plus en soi. J’ai pris plusieurs cabines intérieures dans mes voyages mais je pense que j’aime beaucoup trop mon balcon; s’il y a trop de bruit à notre goût autour de la piscine, hop, me voilà dans le calme de mon balcon. Le Spirit est un navire de 13 ponts avec 2 600 passagers provenant de 67 nationalités, nous sommes l’été donc des familles avec enfants et des adultes de tout âge. L’atrium central avec ses 3 ascenseurs vitrés sur le mur illuminé est assez joli. La promenade au 7e étage qui fait le tour du navire est très bien. On y trouve même la terrasse du Henri Pub. Les autres choses sont communes : le centre de Spa, la piscine, les bains-tourbillons, le basket, la piscine avec les jeux d’eau pour les enfants cachée à l’arrière du navire, les boutiques, le casino, la salle de spectacle, la bibliothèque, le café internet, la salle de jeux de société, l’arcade, etc.

La spécialité de NCL : le Freestyle, vous êtes libre de faire et manger quand ça vous tente avec qui vous voulez. Plusieurs choix de restaurants inclus dans le forfait tels le buffet, les salles à manger principales (le Windows et le Garden) et le Shogun japonais, en plus du service aux chambres, du Blue Lagoon (casse-croûte 24 heures) et du BBQ à la piscine. Pour ceux qui veulent expérimenter autres choses, avec un supplément d’environ 25 $US par personne, il y a des restos de spécialités. Pour notre part, nous essaierons 4 restos : Japonais, Italien, Bistro et Américain.

Le 1er août 2017, Dubrovnik en Croatie

Il y fait 36 degrés Celcius, nous avions apporté notre maillot car il y a des plages publiques autour de la forteresse. À deux endroits différents, nous nous sommes rafraîchis à la mer, une bonne idée. Ceci nous a permis de visiter la vieille ville où plusieurs scènes de la célèbre télésérie américaine “Games of Thrones” ont été tournées. La ville entière compte 5 423 marches. Une immense muraille défensive y a été construite, on peut marcher dans les rues pavées ou monter sur la muraille qui compte 1 080 marches avec de superbes vues sur la mer comme dans le temps où les guerriers patrouillaient pour protéger la ville. On demande un prix de 150 Kunas pour y accéder (environ 20 Euros). Si on marche dans les rues, ça ne coûte rien et c’est très agréable, on peut y voir la vie active au port, visiter de belles boutiques, arpenter une rue complète de restaurants en terrasse sans oublier la vue des jolies fresques dans les nombreuses églises et cathédrales.

De nombreuses excursions en bateau sont offertes pour voir les charmes des îles autour. C'est sans contredit une ville à voir! Nous avons beaucoup aimé et nous avons épargné des sous en utilisant l’autobus public de la ville, au lieu du taxi ou des transferts en autobus du navire de croisières.

Les 2 et 3 août 2017, Venise

L’entrée est spectaculaire, pendant plus d’une heure le navire de croisières suit les bouées du Canal et Venise s’ouvre à tous les passagers avec caméra photo et vidéo. On longe l’île de Lido et on entre sur le Grand Canal, seul les pignons des Églises sont plus élevés que notre 13e pont. On voit tout et partout.

Par mesure de sécurité, deux gros remorqueurs nous attachent et nous guident dans cette balade devant toute la ville jusqu’au quai des croisières, à côté du stationnement des autos ainsi que de la gare ferroviaire et à proximité de l’aéroport. Si vous cherchez les WOW!, l’arrivée à cet endroit est définitivement un des beaux moments vécus sur un navire de croisières. Venise la magnifique, que nous nous plaisons à voir pour une deuxième fois. Cet escale nous permet de renouer avec nos souvenirs et ceci pendant 2 jours. La croisière nous permettra d’entrer et sortir du navire de croisières pour visiter et s’amuser sans que notre valise bouge. Je me souviens du temps où j’ai foulé le sol de cette ville pour la première fois: auto de location au parking, rouler la valise sur le petit bateau taxi, rouler dans la rue vers l’hôtel et, quelques jours plus tard, on recommence en sens inverse. Voici une des meilleures raisons pourquoi j’adore les croisières: c’est mon hôtel flottant qui me suit tout au long de l’itinéraire, ma valise n’a pas bougé et ne bougera pas avant le 10 août.

Nous sommes sortis du navire de croisières, avons pris le petit skytrain pour une seule station (1,50 Euro) et nous avons débuté notre balade à pied à travers les petites rues où peu de gens vont. Après plus d’une heure, nous approchons du pont Rialto et de la Place Saint-Marc. Du monde, du monde et encore du monde. Trop de monde, la planète touristique s’est donné rendez-vous. Même s’y nous y revenons, on ne se lasse pas de voir les gondoliers, les bateaux taxi, les vaporettos et les milliers de pigeons.

Nous en avons profité pour revoir la Basilique St-Marc, c’est vraiment impressionnant de contempler toutes ses œuvres d’art au plafond en céramique dorée et ses peintures. De plus, tout cela est gratuit. Attention, les épaules et les cuisses doivent être couvertes pour visiter ce lieu de culte, pensez donc à porter un bermuda et un chandail avec une petite manche sinon vous devrez débourser 1 euro pour le morceau de tissu obligatoire. Pour 20 Euros par personne, nous avons ensuite visité le Palais des Doges où le chef et son conseil régnait sur Venise, une très belle visite. L’audioguide, au coût de 5 Euros, nous apporte de grandes précisions et quelques tranches de vie captivantes de ces temps révolus. En soirée, après un bon repas, nous sommes montés au 12e pont où l’orchestre jouait de la musique romantique avec comme décor la ville de Venise. Je vous laisse imaginer comment vous passeriez la deuxième journée à Venise car nous sommes ici jusqu’à 18 h.

Le 4 août 2017, Koper en Slovénie

Une belle surprise, nous avions décidé de faire un tour de vélo de 20 km, une excursion offerte par le navire de croisières. Une superbe balade dans le vieux centre-ville, on arrête souvent et on nous explique les particularités de l’endroit. On longe ensuite la mer et on nous présente les trois pays que nous pouvons voir d’un seul coup d’œil : la côte italienne que nous voyons au loin, la Croatie de l’autre côté et la Slovénie où nous sommes. Les européens encouragent l’activité physique, un sentier en bord de mer pour marcher, un pour le vélo et l’autre pour les autos; nous étions en fait sur une ancienne voie ferrée.

Une belle balade au village de Isozo pour ensuite monter une colline et voir les vignes, les oliviers, les arbres de noix de Grenoble et des amandiers tout autour de nos vélos. Notre guide se fait un devoir de nous éclairer sur l’histoire et la différence entourant les truffles blanches et noires. Plus au loin, on s’arrête voir la culture du sel et de la fleur de sel dans les étangs juste devant nous. Pour finir, on dépose les vélos et un petit buffet nous est servi, suivi d’un retour en autobus jusqu’à notre navire de croisières. Pour moi, cette excursion fait partie de mes tops 10 car j’aime faire du vélo et découvrir de nouvelles choses tout en bougeant.

Le 5 août 2017, Split en Croatie

Une ville très active avec tous ses départs de traversiers remplis d’autos, j’ai compté plus de 5 gros traversiers qui vont transporter les européens de partout vers les îles tout autour. Nous étions 3 navires de croisières mais nous y avons aussi vu une dizaine de yachts qui embarquent une quarantaine de passagers chacun pour faire le tour des îles. Ici, nous voyons une foule de jeunes en sac à dos. Ce sont mes futurs clients, mais étant jeunes, ils se la donnent un peu plus dur sur ses embarcations sans grand confort et sans air conditionné.

J’ai une photo devant le thermomètre de la pharmacie, nous avons visité cette ville avec un mercure à 41 degrés Celcius. Nous avons fait le tour d’une des plus anciennes forteresses érigées par les romains au IX siècle sur la côte Dalmate, on la nomme le palais de Dioclétien. Aujourd’hui, on y trouve des boutiques, des cafés et des restos qui nous accueillent à l’intérieur des murs.


Le 6 août 2017, Corfu en Grèce

La vieille et la nouvelle forteresse nous rappellent l’histoire que la Grèce a connu avec les années. Un transfert en autobus nous transporte directement dans le vieux port où boutiques et restos des petites rues très jolies nous reçoivent. J’ai décidé de traverser le parc et de me rendre à la vieille forteresse où un prix de 6 Euros est demandé. Tout en haut une croix et le phare pour les navires de croisières attendent les braves qui veulent monter ses marches. De là-haut, la vue sur la mer, le port et la vielle ville est splendide. Observer les voiliers est tout aussi reposant. Certains auront choisi une sortie à la plage pour profiter de cette 8e journée sans une goutte de pluie.



Le 7 août 2017, Katakolon en Grèce

Ce port attire de nombreux navires de croisières même si cette ville n’a qu’une seule rue de boutiques et restos ainsi que quelques plages. La raison de notre arrêt ici est à 33 km dans les terres : la ville d’Olympia, le berceau des jeux olympiques et où on rallume la flamme lors des nouveaux jeux olympiques. Un endroit riche en histoire avec le Dieu Zeus, la construction du site et les jeux olympiques. L’endroit est classé Patrimoine mondial par l’Unesco. Nous y avons visité le reste des structures encore sur place ainsi que le musée d’histoire. Pour nous y rendre, nous avons pris un train direct vers Olympia pour un trajet de 45 minutes, une balade qui permet de voir la culture des olives, des oranges, des melons d’eau et autres fruits.

Le 8 août 2017, Valletta au pays de Malte

L’entrée au port est spectaculaire, deux villes, une de chaque côté, nous accueillent par plusieurs coups de canon, d’un côté de la forteresse avec son immense basilique St-Paul et de l’autre de superbes maisons avec une belle grande marina. J’ai décidé de prendre le bus « Hop on, hop off » mais l’île de Malte est trop grande pour y faire le tour en une seule journée. J’ai visité Valletta, cette ville très religieuse où les adorations, les décorations et la grandeur des drapeaux témoignent de la fierté de ce pays d’avoir été au milieu de plusieurs conflits où les turcs ont voulu conquérir l’île ainsi que la dernière guerre mondiale où les allemands ont essayé par tous les moyens de prendre possession de cette île stratégique. Nous avons visité la ville silencieuse de Médina tout au haut de sa grande falaise ainsi que son usine de verre. Une ville que j’aimerais bien revoir lors d’une future croisière.

Le 9 août 2017, en mer

Une journée en mer pour se reposer, se faire dorer et observer cette mer à perte de vue. Nous vivons une dixième journée sans une seule goutte de pluie sous un chaud soleil de cette vague de chaleur européenne et les plus grosses vagues que nous avons vu sont celles que le navire de croisières fait en voguant. Nous avons vu les plus beaux couchers de soleil et une superbe pleine lune qui nous traçait la voie sur cette mer calme. Le capitaine, le chef hôtel et le chef ingénieur sont venus répondre aux questions des passagers pour mieux nous faire apprécier tout ce que les membres d’équipage font pour notre plaisir et notre sécurité à bord du Norwegian Spirit.

Une petite balade à Rome et nous retournons à Montréal ensuite.

En bref

Superbe destination en Méditerranée, la mer adriatique est un endroit peu connu qui vaut la peine d’être vu. Dubrovnik et Split en Croatie, Koper en Slovénie et les îles grecques, on ne se lasse pas tout comme à Venise. Malte a été une belle découverte, je m’attendais à peu et j’ai été agréablement surpris.

Je recommande à tous de faire plusieurs croisières sur la Méditerranée pour y voir, la côte adriatique, les îles grecques, la Turquie, l’Italie, l’Espagne, la France et ses autres îles comme la Corse. Un gros, un moyen ou un petit navire de croisières, voilà le choix le plus important que vous devrez faire, parlez-en avec conseiller spécialisé certifié de CLIA, il saura vous aider à choisir votre croisière de rêve

Manon Roger et Marc Leclerc ECC

Croisières Amarc

Partager:

Vous aimerez aussi :

Aucun résultat trouvé.

Commentaires

Envoyer un commentaire

Contactez-nous

1-855-506-2224
Quitter